Les mythes du multitâches

Voici le conseil pratique des neuroscientifiques: n’essayez pas de faire plusieurs choses à la fois. Cela ruine la productivité, provoque des erreurs et entrave la pensée créatrice.
Beaucoup d’entre vous pensent probablement «mais je suis bon à ça!» Malheureusement, c’est une illusion. En tant qu’êtres humains, nous avons une capacité de pensée simultanée très limitée – nous ne pouvons garder qu’un petit nombre d’informations dans l’esprit à tout moment.
Lorsque nous basculons entre les tâches, le processus est souvent transparent – mais en réalité, il nécessite une série de petits changements. Supposons que vous cessez de rédiger un résumé pour un client afin de vérifier un courriel entrant. Lorsque vous revenez enfin au résumé, votre cerveau doit dépenser une énergie mentale précieuse pour se recentrer sur la tâche, effectuer un retour en arrière et corriger des erreurs. Non seulement cela vous fait perdre du temps, mais cela réduit également votre capacité à être créatif.
 
Voici ce qu’il faut faire à ce sujet.
La suggestion est de finir la tâche lorsque vous la commencez. Soyez focus sur la tâche, vous n’aurez pas à la toucher deux fois. Donc, vous ne serez jamais ralenti par le multitâche.
Commencez par bloquer une période de temps pour la mise au point. Éliminez autant de distractions que possible: rangez votre téléphone, éteignez les écrans d’ordinateur supplémentaires, fermez votre courrier électronique le cas échéant. Mettre en sourdine les notifications de vos courriels, ils peuvent être consultés dans des périodes précises de votre journée. Au bureau, mettez en place une politique de la porte ouverte/fermée. Si la porte est fermée, personne ne devrait venir vous déranger à moins d’une urgence.
Les 4 effets négatifs du multitâches selon Dave Crenshaw’s
1-Temps (augmentation de perte de temps)
2-Qualité (diminution)
3-Stress (augmentation)
4-Relations (diminution)
Selon Basex Research, les études récentes ont montré qu’un responsable type est interrompu six fois par heure, tandis qu’une autre a découvert que le travailleur moyen dans la cabine était interrompu plus de 70 fois par jour.
L’étude de Basex a révélé que les distractions au bureau occupaient 2,1 heures de la journée moyenne – 28% (40 heures / mois), les travailleurs mettant en moyenne cinq minutes à se remettre de chaque interruption et à retourner à leurs tâches initiales.
En conclusion l’étude a révélé qu’un groupe de travailleurs avait été interrompu par un courrier électronique et que les téléphones avaient obtenu moins de résultats au test de QI qu’un groupe de tests ayant fumé de la marijuana.
DC
SOURCES :
https://fortune.com/2016/12/07/why-you-shouldnt-multitask/
https://radius.mit.edu/sites/default/files/images/Miller%20Multitasking%202017.pdf
https://www.youtube.com/watch?v=XTndWdaBffk Dave Cre

S'il vous plaît suivez et aimez nous:

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *