Tags

, ,

Lorsque vous êtes confronté à une situation difficile, qu’elle type de leader êtes-vous ou le plus probable d’être? Allez-vous orienter vos actions sur des idées, des concepts, bataille stratégique ou vous préoccuper pour les sentiments des autres?  

leadership-nuage-de-tagIl ne semble pas y avoir de bonne réponse à cette question, selon l’auteur à succès Wendy Capland . Mais, Wendy peut vous aider à comprendre qu’elle est votre style de leadership, et comment jouer avec vos points forts et de travailler avec vos faiblesses. Aux cours ses nombreuses années comme coach, Wendy Capland a donné des tests à des milliers de dirigeants, et de cadres dans les grandes organisations et PME. Les répondants ont été divisés en quatre types de leaders(visionnaires, analyseurs, feelers et doers).

1.Les visionnaires

Les visionnaires sont des voyants de grand-image. Ils sont bons à penser en dehors de la boîte, regarder loin dans l’avenir, et à venir avec des solutions créatives à des problèmes ou de nouvelles façons de penser. Ils viennent souvent avec de grands projets tout en laissant la mise en œuvre aux autres.

Un des métiers types du visionnaire est d’être l’écrivain selon Capland. Des rôles de leadership, des scientifiques, des planificateurs, des artistes et des professeurs sont d’autres emplois de visionnaire. L’inconvénient du visionnaire est qu’ils peuvent être difficiles à cerner, vagues, et idéalistes, selon Capland. En outre, ils peuvent avoir tendance à beaucoup parler et d’écouter trop peu. Vous aurez le plus d’intérêt à partir d’un visionnaire si vous vous concentrez sur la grande image, utilisez des expressions comme «et si» et pensez en termes de philosophie et à long terme.

2.Analyseurs

L’analyseur est ordonné systématique et orienté sur les faits. Ils aiment la structure et la prévisibilité, et ils aiment aussi aborder les problèmes et de s’organiser. Professions typiques incluent avocat, comptable, et de l’ingénieur.

L’inconvénient des analyseurs est qu’ils peuvent être sceptiques, trop prudents, ne voulant pas prendre de risques et trop lents à prendre des décisions. Pour attirer l’attention d’un analyseur, être logique et ordonnée. Demandez un résultat spécifique souhaité. Apportez des données.

3. Feelers

Ce sont les dirigeants de cœur pour qui le renforcement des relations est la priorité la plus élevée. Ils sont perspicaces, intuitifs et entièrement axés sur les gens. Ils sont empathiques et spontanés, et accordent peu d’importance sur la formalité. Professions typiques incluent le divertissement, les ventes, et le conseiller ou le psychiatre.

L’inconvénient, ils peuvent être sentimentaux, vivre dans le passé, et de trop se préoccuper de la façon dont les autres les perçoivent. Ils sont souvent impulsifs, la prise de décisions par l’intestin plutôt que sur des faits. Si vous voulez faire des progrès avec un feelers, commencez par créer une relation personnelle. Ça aide si vous avez des amis ou des contacts en commun.

4. Doers

Doers veut faire le travail. Ils sont axés sur les résultats, à haute énergie, et toujours en mouvement. Ils sont décisifs et francs et bons à jongler avec de nombreuses responsabilités à la fois, même sous pression. Les pilotes , les athlètes, les médecins, et les officiers militaires sont souvent des doers.

L’inconvénient des doers est que leur leadership peut être accablante et parfois à courte vision. Aussi, une fois qu’ils ont en tête leur plan, ils vont tout mettre en oeuvre pour accomplir. Si vous voulez travailler avec un homme d’action, oublier le bavardage et de se concentrer sur l’efficacité. Soyez prêt à dire exactement ce que vous pouvez faire pour eux. Et ne vous attendez pas nécessairement qu’ils arrivent à temps.

Quel style êtes-vous? Certaines d’entre elles peuvent sembler bon ou mauvaises pour vous. Ce qui vous aidera à trouver votre style de leader vous êtes. Comme le note Capland, chaque style à ses avantages et inconvénients, de bonne qualité et de moins bonnes. Et, comme moi, vous pouvez en combiner deux avec une prédominance.

Quoi qu’il en soit, le point est de ne pas essayer de changer votre style, mais, plutôt de mieux vous connaître pour améliorer votre capacité d’adaptation avec les autres. Aussi de connaitre quel est le style de leadership que vous pourrait bien fonctionner avec vous.

Danny Couturier

Références:

Wendy Capland CEO http://www.visionquestconsulting.com/

MINDA ZETLIN Co-auteur, «Le Geek Gap ‘magazine INC.

Advertisements